Décembre 2018
25
26
28
30
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
13
14
15
16
17
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4
5
 
 
 
 
 

 
 

 

Communiqués

30 novembre 2018

Val-d'Or en mode recrutement

Alors que la Fédération des Chambres de commerce du Québec (FCCQ) annonçait en octobre dernier le retour de son programme Un emploi en sol québécois, c’est le 29 novembre dernier que les candidats étaient de passage dans la région. L’initiative de la FCCQ, financée par le gouvernement du Québec en partenariat avec Desjardins, vise à favoriser l'intégration en emploi des personnes immigrantes dans les régions du Québec. C’est donc près de 35 participants qui ont été reçus par la Chambre de commerce de Val-d’Or (CCVD) afin de découvrir la ville, ses infrastructures, ses services et sa qualité de vie, mais avant tout, ses opportunités d’emplois.

« Plus de trente entreprises de la région se sont déplacées pour venir rencontrer les candidats potentiels, ça démontre une belle implication du milieu. L’activité de maillage en après-midi permet de tenir une première entrevue avec des travailleurs qualifiés et prêts à venir s’installer ici, c’est une des solutions qui permet de combler rapidement des postes dans leurs entreprises. Certains travailleurs s’installeront dans la région accompagnés de leur conjoint et de leur famille, permettant en plus d’augmenter le bassin de main-d’œuvre disponible. » affirme Stéphan Ferron, président de la CCVD.

Lors de cette journée, la délégation de travailleurs, arrivée le matin même de Montréal en avion, a notamment pu participer à un tour de ville commenté, une visite industrielle ainsi que s’entretenir avec des représentants d’entreprises. Des témoignages et des échanges avec de nouveaux arrivants, issus des journées de recrutement précédentes, ont également permis aux participants de se familiariser davantage avec le milieu et de démontrer le succès de la formule proposée.

Une quatrième journée de recrutement sera également organisée par la CCVD au printemps prochain. « Les résultats de la première phase, qui a eu lieu l’an dernier, nous ont prouvé que ce projet répond à un besoin de notre communauté d’affaires. Le programme proposé par la FCCQ nous permet présentement de faire une adéquation intéressante entre les besoins des candidats et ceux de nos entreprises, c’est une solution gagnante afin d’obtenir des résultats concrets. » a conclut Stéphan Ferron.

 


Document(s)

icône
(Document PDF - 241,16 Ko)