Le
Juillet 2017
25
26
27
28
29
30
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4
5
 
 
 
 
 

 
 

 

Publications

La Chambre de commerce de Val-d'Or a participé, le 12 juillet dernier, à la commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) en lien avec le projet d'agrandissement de la mine Canadian Malartic et de déviation de la route 117. La CCVD y a déposé et présenté un mémoire qui illustre l'avant et l'après l'arrivée de la mine Canadian Malartic et comment, au regard des huit dernières années, son apport au développement économique de la Vallée-de-l'Or a été remarquable.

Pour en savoir davantage à ce sujet, consultez le mémoire ci-dessous.



La Chambre de commerce de Val-d'Or a dévoilé le 12 avril 2016 son plan d'action 2016-2020 : Une relation économique qui favorise le mieux-vivre ensemble qui présente les démarches que la CCVD souhaite entreprendre afin de consolider, de développer et de valoriser les relations socioéconomiques entre la communauté d'affaires de Val-d'Or et les communautés autochtones.

Le plan d'action se réalisera en trois phases de déploiement s'étalant du printemps 2016 à l'été 2020. Il se divise en quatre champs d'intervention soit la gouvernance, le réseautage et la reconnaissance, l'entrepreneuriat et l'employabilité et la formation. Dans ces domaines d'intervention, la CCVD agira en partenariats avec divers acteurs du milieu.

"Nous sommes fiers du travail réalisé par nos membres et nos partenaires afin de vous présenter des mesures concrètes et structurantes qui seront bénéfiques pour la région. La relation économique que nous développons et développerons est le meilleur outil pour favoriser le mieux-vivre ensemble et s'assurer de la croissance et de l'essor de tous. La CCVD s'engage, par ce plan d'action, à jouer son rôle de leader du développement socioéconomique" déclare le président de la CCVD, M. Marcel H. Jolicoeur.

Pour plus d'information, consultez le communiqué et le plan d'action ci-dessous.



Au cours de l'année 2014-2015, la CCVD a organisé une vingtaine d’activités, soit quinze conférences, trois « 5 à 7 », une Foire de l’entrepreneuriat et une assemblée générale annuelle, pour un total de 1 521 participants. De plus, la CCVD a agi comme un réseau de communication pour ses membres et la communauté d’affaires, en plus de prendre position sur de nombreux dossiers d’actualité, notamment via 48 infolettres et 12 communiqués.

« La CCVD est considérée comme l’un des plus grands réseaux de gens d’affaires de l’Abitibi-Témiscamingue et se veut un lieu privilégié d’action et de concertation. Au quotidien, nous avons la chance de défendre et de promouvoir le développement socioéconomique. C’est un travail extrêmement valorisant que nous exécutons avec rigueur et passion » déclare Hélène Paradis, directrice générale.

Parmi les faits marquants de l’année 2014-2015, la CCVD a organisé la Foire de l’entrepreneuriat, un événement régional qui a accueilli près de 220 entrepreneurs et qui fut l’occasion de développer les compétences et de favoriser le réseautage. La CCVD a également manifesté une présence engagée, notamment avec sa participation à des chroniques sur la vie économique diffusées les vendredis dans le bulletin télévisé de Radio-Canada, de même que par le lancement d’une campagne d’information visant à présenter les services et avantages offerts aux membres. Finalement, la CCVD a poursuivi son travail de partenaire mobilisateur, entre autres en siégeant au sein du comité Culturat signé Val-d’Or et au Forum des chambres de la Fédération des chambres de commerce du Québec, de même qu’en chapeautant le Programme d’intégration autochtone et le programme Prêt à entreprendre. 

«Également, nous ne pouvons faire un bilan sans parler des coupures annoncées cette année qui se sont attaquées directement à nos outils de développement et de concertation et, par conséquent, à l’essor de notre région. La Chambre de commerce s’est mobilisée contre cette centralisation des pouvoirs et afin de s’assurer que les services aux entreprises soient maintenus. La Chambre de commerce a également multiplié les démarches dans le dossier des normes relatives aux enseignes, alors que le tout s’est soldé par certaines modifications à la réglementation au printemps 2015. Nous demeurerons vigilants quant à l’évolution de ce dossier de même que nous continuerons à veiller à défendre les intérêts de nos membres sur divers enjeux socioéconomiques » poursuitMarcel H. Jolicoeur, président de la Chambre de commerce.

Pour plus de détails, consultez le rapport annuel ci-dessous.

icône
(Document PDF - 10,67 Mo)


L’année 2013-2014 restera tout d’abord gravée dans l’histoire de l’organisme comme l’année au cours de laquelle elle a été consacrée « Chambre de commerce de l’année » au Québec.

« C’est une fierté que nous partageons avec l’ensemble de la communauté d’affaires. Tout au long de l’année, nous avons senti chez nos membres un désir de participer à ce grand réseau d’affaires qu’est la Chambre de commerce. Notre mission est d’être à leur écoute et de leur offrir des services adaptés à leurs besoins et à la réalité de notre territoire. Ils n’hésitent pas à faire appel à nous sur divers enjeux socioéconomiques et cette confiance qu’ils nous accordent est la plus grande récompense qu’il soit » déclareMarcel H. Jolicoeur, président de la Chambre de commerce.

Mentionnons qu’encore une fois cette année, le membership a été en constante croissance avec l’ajout de 71 nouvelles entreprises membres. De plus, la Chambre de commerce a organisé 21 activités, soit douze dîners-conférences, trois déjeuners-conférences, trois «  5 à 7 », deux débats politiques et une assemblée générale annuelle, pour un total de 2 435 participants.

« La CCVD offre l’occasion d’établir des contacts, de multiplier les occasions d’affaires et d’enrichir son bagage de connaissances. Notre organisme est encore aujourd’hui des plus pertinents, il y a tant de dossiers socioéconomiques à défendre, d’activités à organiser et de projets à réaliser! Avec ses partenaires, ses comités, son conseil d’administration et surtout ses membres, la Chambre de commerce a su créer une synergie qui nous permet d’occuper une place toujours grandissante dans le paysage socioéconomique » affirme Hélène Paradis, directrice générale.

Ainsi, en 2013-2014, la Chambre de commerce a participé aux consultations particulières et audiences publiques entourant le projet de loi 43, en y déposant un mémoire renfermant onze recommandations en ce qui a trait à la révision de la loi sur les mines. Elle s’est également positionnée comme un organisme offrant un soutien important à la jeunesse, entre autres par l’organisation de diverses activités axées sur la relève en affaires. Finalement, la Chambre de commerce a poursuivi son travail de partenaire mobilisateur en chapeautant divers programmes comme Prêt à entreprendre et le programme d’intégration autochtone en entreprise et en soutenant des initiatives structurantes pour le milieu comme le Prix Affaires & Arts.  

icône
(Document PDF - 19,65 Mo)


 

La Chambre de commerce de Val-d’Or a été invitée le 9 septembre 2013 à participer aux consultations particulières et auditions publiques entourant le projet de loi 43. La CCVD y a déposé et présenté un mémoire renfermant onze recommandations au gouvernement en ce qui a trait à la révision de la Loi sur les mines.

 

 



Comme vous le découvrirez dans ce rapport annuel, la Chambre de commerce a été partie prenante de plusieurs projets innovateurs et structurants au cours de l'année 2012-2013, tels que Prêt à entreprendre, le programme d’intégration autochtone en entreprise et le Prix Affaires & Arts. L’année avait d’ailleurs débuté en force avec le dévoilement d’une toute nouvelle image puis, en septembre, avec l’inauguration de nos nouveaux locaux.

De plus, la Chambre de commerce a travaillé avec ardeur sur divers dossiers alors que les comités sectoriels ont été particulièrement proactifs. Le comité du Transport routier a notamment participé à diverses initiatives visant à rétablir le positionnement stratégique de l’axe routier 117 et assurer sa sécurité, sa fluidité et son développement. Le comité Services aux membres a aussi travaillé, entre autres, à la bonification du Programme Privilège, avec l’ajout de cinq nouveaux avantages commerciaux offert en exclusivité aux membres de la CCVD. Soulignons également la création du comité Jeunesse, formé d’une dizaine de jeunes entrepreneurs et professionnels ayant comme mission de faciliter l’intégration des 18-35 ans au sein de la communauté d’affaires.

Finalement, mentionnons que la Chambre de commerce a reçu une belle reconnaissance en décembre 2012, alors qu’elle a été accréditée avec distinction par le Conseil d’accréditation des chambres de commerce du Canada.

En bref, la Chambre de commerce en 2012-2013 c’est 1 116 délégués, 9 rendez-vous stratégiques avec divers ministres, hauts dirigeants et acteurs clés du développement socioéconomique, près de 20 activités accueillant par moins de 1 558 personnes, 5 conférences de presse, 18 communiqués, 22 infolettres et 436 participants au Gala de l’Entreprise.

icône
(Document PDF - 8,35 Mo)


Document(s)

icône
(Document PDF - 4,34 Mo)